Loading

Catégorie : Environnement et Qualité de vie

13 posts

Mobilité douce : pour un changement des habitudes des automobilistes

Mobilité douce : pour un changement des habitudes des automobilistes

Face à l’augmentation permanente de la circulation en Principauté et l’engorgement régulier de certains axes, se pose la question du changement des habitudes des automobilistes. Pour y parvenir, il faut réfléchir à une offre alternative de transports en commun suffisamment attractive, à savoir : proposer la gratuité des bus électriques à tous, afin d’inciter la population à opter pour ce mode de transport.

À ce titre, le Conseil National demande au Gouvernement, dans le cadre des débats autour de l’examen des Budgets Rectificatifs et Primitifs depuis 2019, de tester la gratuité des bus électriques sur l’ensemble du réseaux de la Compagnie des Autobus de Monaco, au moins sur une période de 2 semaines afin d’obtenir des résultats significatifs. 

En effet, les villes qui, dans le monde, optent pour la gratuité, voient partout la fréquentation des transports urbains augmenter, avec pour corollaire une baisse de la circulation automobile et un bénéfice certain pour l’environnement et la qualité de vie des résidents. Bien sûr, des mesures complémentaires doivent accompagner cette gratuité pour la rendre la plus efficace possible, avec notamment : la création de nouveaux couloirs de bus, la priorisation des feux à l’approche des autobus et une augmentation des fréquences.

Pour accompagner cette mesure et offrir une gamme plus diverse de transports alternatifs aux automobilistes, le Conseil National demande également au Gouvernement l’instauration de navettes maritimes dotées des dernières technologies les moins polluantes, entre Nice, Monaco et Menton, et la mise en place par l’Etat de différentes mesures pour inciter et faciliter l’utilisation des vélos pour les déplacements intra-muros.

Pour Guillaume Rose, Président de la Commission Environnement et Qualité de vie : « C’est le moment de faire du vélo, des bus et des navettes maritimes des moyens privilégiés pour nos déplacements à Monaco. Profitons de cette phase de transition, liée à la crise du Covid-19 et au déconfinement, pour nous engager sur cette voie vertueuse. Agissons maintenant !»

Déconfinement : lors de la reprise, préservons la qualité de vie

Déconfinement : lors de la reprise, préservons la qualité de vie

Jeudi 30 avril dernier, tous les élus du Conseil National ont adressé une lettre au Ministre d’Etat dans laquelle ils rappellent, pour accompagner le déconfinement, leur demande de généralisation des tests à l’ensemble de la population, et souhaitent aussi attirer l’attention du Gouvernement sur les précautions à prendre en matière de préservation de la qualité de vie des Monégasques et des Résidents. En effet, Il ne faut pas ajouter à la crise sanitaire et économique, et après l’épreuve du confinement, une suspension des mesures prises pour limiter les diverses nuisances.

L’indispensable reprise de l’activité économique ne doit pas se faire sans tenir compte des engagements pris devant les élus par le Gouvernement en décembre dernier, lors du vote du Budget Primitif 2020, tels que l’interdiction des chantiers les nuits et les week-ends, des horaires de démarrage et de fin de travaux raisonnables, des protections acoustiques efficaces, des engins insonorisés, mais aussi des contrôles réguliers pour que ces mesures soient respectées.

« Le Conseil National unanime est très attaché, ainsi que la délégation qui le représente a pu le réaffirmer lors de la dernière réunion du Comité Mixte de Suivi du COVID-19 du 24 avril dernier, au maintien des décisions réglementant les chantiers publics et privés, qui permettent de préserver la qualité de vie des Monégasques et des Résidents de la Principauté. »

Pour le Conseil National : « si le Gouvernement voulait, en raison des circonstances exceptionnelles, modifier les règles qui ont été établies dans le cadre des échanges relatifs au Budget Primitif 2020, l’Assemblée demanderait alors l’organisation d’un débat préalable« 

#JournéeMondialeDelEnvironnement 🍃♻️🌍🇲🇨

#JournéeMondialeDelEnvironnement 🍃♻️🌍🇲🇨

Alors que la période est propice aux choix décisifs pour notre avenir, le Conseil National de Monaco fait de la #MobilitéDouce une priorité dans le cadre de la #TransitionÉnergétique.

L’objectif a été fixé par le Prince Souverain : réduire de 50% les émissions carbones de #Monaco d’ici 2030. Pour y parvenir, la Transition Énergétique Monaco invite tous les acteurs de la Principauté (résidents, entreprises, travailleurs et étudiants) à respecter des gestes éco-responsables en signant un Pacte National, disponible ici : https://transition-energetique.gouv.mc/Pacte-National-pour-la-Transition-Energetique/Signer-le-Pacte-National-Individuel

Depuis 2011, notre Assemblée montre l’exemple. Tout d’abord en ayant obtenu une certification environnementale « ISO 14001 » pour la qualité de son fonctionnement écoresponsable. Puis en 2018, avec la signature du Pacte National pour la transition énergétique, où 100% des permanents ont depuis adhéré à cette démarche. De nombreuses actions concrètes ont alors été engagées, notamment avec : la suppression des bouteilles en plastique, le développement d’une agriculture urbaine avec Terre de Monaco, la gestion optimale des déchets et de l’eau, la réduction drastique de la consommation papier, l’instauration de visio-conférences et du télétravail pour limiter les déplacements, ou encore la mise en place d’un plan de mobilité douce avec la prise en charge des abonnements MonaBike pour les permanents.

Dans cette marche commune vers la neutralité carbone à l’horizon 2050, le prochain défi à relever est celui de la mobilité douce. Rendre nos déplacements plus vertueux est essentiel pour un meilleur respect de notre #environnement et de notre #QualitéDeVie. Pour ce faire, le Conseil National demande la mise en place dans les délais les plus proches possibles de #bus électriques et leur gratuité, l’instauration de navettes maritimes dotées des dernières technologies les moins polluantes, entre Nice et Menton, et la mise en place par l’Etat de différentes mesures pour inciter et faciliter l’utilisation des vélos pour les déplacements intra-muros.

Pour Guillaume Rose, Président de la Commission Environnement et Qualité de vie : « C’est le moment de faire du vélo, des bus et des navettes maritimes des moyens privilégiés pour nos déplacements à Monaco. Profitons de cette phase de transition, liée au déconfinement, pour nous engager dans cette voie. Agissons maintenant !»

#Atüalità – Mobilité

#Atüalità – Mobilité

« Gratuité des bus, mise en place des navettes maritimes entre Nice et Menton, favoriser les déplacements à vélo en Principauté : agissons maintenant !« 

Guillaume Rose, Président la Commission Environnement et Qualité de vie, revient sur la nécessité de recourir à une #mobilitéalternative, plus respectueuse de notre #environnement et de notre #QualitéDeVie.

#Mobilité #Transports #MobilitéDurable #Monaco🇮🇩


 

#Mobilité #Circulation #QualitéDeVie 🚍🇮🇩

#Mobilité #Circulation #QualitéDeVie 🚍🇮🇩

Le Conseil National de Monaco demande au Gouvernement Monaco de tester la #gratuité des #bus sur l’ensemble du réseau de la Compagnie des Autobus de #Monaco, sur une période de 2 semaines.
Explications ⤵️

Face à l’augmentation permanente de la circulation en Principauté et l’engorgement régulier de certains axes, se pose la question du changement des habitudes des automobilistes. Pour y parvenir, il faut réfléchir à une offre alternative de transports en commun suffisamment attractive, à savoir : proposer la gratuité des bus à tous afin d’inciter la population à opter pour ce mode de transport.

En effet, les villes qui, dans le monde, optent pour la gratuité, voient partout la fréquentation des transports urbains augmenter, avec pour corollaire une baisse de la #circulation automobile et un bénéfice certain pour l’#environnement et la #QualitéDeVie des résidents. Bien sûr, des mesures complémentaires doivent accompagner cette gratuité pour la rendre la plus efficace possible, avec notamment : la création de nouveaux couloirs de bus, la priorisation des feux à l’approche des autobus et une augmentation des fréquences.

Le Président du Conseil National, Stéphane Valeri et le Président de la Commission Environnement et Qualité de Vie, Guillaume Rose, ont ainsi proposé, dans un courrier argumenté, adressé au Ministre d’Etat, de procéder à un test représentatif de gratuité sur l’ensemble des lignes du réseau de bus. La Semaine Européenne de la Mobilité serait ainsi l’occasion d’élargir la période de gratuité traditionnelle du réseau à Monaco, d’une seule journée à deux semaines pleines, du 12 au 27 septembre 2020.

Pour Stéphane Valeri : « Cela permettra de trouver enfin une issue pragmatique et définitive à ce débat, sur l’utilité ou non de cette mesure, qui nous semble aller dans le sens des enjeux de notre temps. »

📸 Archives Nice-Matin

#QualiteDeVie 🇮🇩

#QualiteDeVie 🇮🇩

De la « Brigade de la Circulation » à « l’Unité de Préservation du Cadre de Vie » : une 1ère étape pour garantir plus de tranquillité aux résidents de la Principauté.

Demandée par les élus du Conseil National pour endiguer les difficultés de circulation en Principauté, la « Brigade de la Circulation » a finalement été expérimentée, avec succès, par le Gouvernement Monaco entre septembre et décembre 2018. Résultat : une présence humaine intelligente sur les points névralgiques du territoire, améliore et fluidifie sensiblement le trafic, notamment durant les heures de pointe. Dans le but de pérenniser cette nouvelle mission, en concertation avec le Conseil National, lors des derniers débats budgétaires, le Gouvernement Princier a procédé au recrutement et à la formation d’une dizaine d’agents supplémentaires.

Aujourd’hui rebaptisée « Unité de Préservation du Cadre de Vie » et effective depuis le début du mois de février, cette brigade compte désormais plusieurs missions à son actif, à savoir :

1- Fluidifier la circulation ;
2- Contrôler et sanctionner les nuisances sonores des véhicules ;
3- Verbaliser tous types d’incivilités, comme les stationnements gênants, les encombrants, les déjections canines ou encore les mégots de cigarettes.

Pour autant, même si la création de cette unité constitue une première avancée nécessaire pour garantir plus de tranquillité pour les résidents, elle ne peut pas, à elle seule, limiter l’impact de toutes les nuisances sur notre qualité de vie. Pour cette raison, le Conseil National travaille actuellement sur un proposition de loi qui vise à instaurer un phasage des chantiers privés, pour assurer un droit à la tranquillité, par quartier, aux résidents.

📸 : Direction de la Sûreté Publique

#QualiteDeVie🇮🇩

#QualiteDeVie🇮🇩

Tous les résultats de l’enquête BVA sont à retrouver ici ⤵️
http://new.conseil-national.mc/…/Rapport%20BVA%20-%20Qualit…

▶️ Découvrez les résultats de la grande consultation présentés par l’Institut Indépendant BVA à la demande du Conseil National de Monaco.

Concernant les résultats, le Président Stéphane Valeri relève que : « 90% des personnes interrogées demandent que soit adopté « un plan global pour la préservation de notre qualité de vie ». Le Gouvernement et le Conseil National partagent désormais la même volonté. Nous avons les moyens de relever ce défi. Au Gouvernement de le prouver par l’application de mesures rapides, effiaces et perceptibles, qui ensemble, constitueront le plan que les monégasques et les résidents attendent. »

#Reportage – enquête sur la #QualiteDeVie🇮🇩

#Reportage – enquête sur la #QualiteDeVie🇮🇩

Les monégasques et les résidents demandent la mise en place d’un plan global pour la préservation de la qualité de vie.

Retour en images sur la restitution de l’enquête BVA avec un reportage de Monaco Info 🎥

——————

L’Institut Indépendant BVA a présenté les résultats de la consultation de la population de #Monaco réalisée en octobre/novembre, à la demande du Conseil National de Monaco. La Directrice de l’Institut, AdélaÏde Zulfikarpasic, a souligné le niveau exceptionnel du taux de réponse, en particulier des Monégasques : « Le premier enseignement de cette étude indique une très grande mobilisation, en particulier des Monégasques. Près de 40% d’entre eux ont pris le temps de répondre à l’ensemble du questionnaire, un chiffre exceptionnel dans le monde des études qui prouve la sensibilité des répondants au thème de la Qualité de vie. »

Concernant les résultats, le Président Stéphane Valeri relève que : « 90% des personnes interrogées demandent que soit adopté « un plan global pour la préservation de notre qualité de vie ». Ce chiffre prouve que nous avions raison d’attirer, dès notre arrivée en 2018, l’attention du Gouvernement et qu’il y a urgence à mettre en place ce plan. Comme dans les autres domaines, nous ferons tout pour être un partenaire institutionnel efficace en la matière, en plaçant la qualité de vie au coeur des prochains débats budgétaires avec le Gouvernement. Je suis optimiste par nature. Le Gouvernement et le Conseil National partagent désormais la même volonté. Nous avons les moyens de relever ce défi. Au Gouvernement de le prouver par l’application de mesures rapides, effiaces et perceptibles, qui ensemble, constitueront le plan que les monégasques et les résidents attendent. »

Bruit, chantiers, circulation, transports, travaux de voirie : Le Conseil National vous écoute.

Bruit, chantiers, circulation, transports, travaux de voirie : Le Conseil National vous écoute.

Lors de la Conférence de Presse de rentrée, jeudi 19 septembre 2019, le Président Stéphane Valeri a annoncé le lancement d’un vaste dispositif d’écoute de la population autour de la question de la préservation de la Qualité de Vie en Principauté: « Avec Guillaume Rose, président de la commission environnement et qualité de vie, nous avons proposé aux élus de l’assemblée, le lancement d’un vaste dispositif de consultation des Monégasques, des résidents et des travailleurs pendulaires. Cette décision et cette opération ont été votées à l’unanimité des élus en commission plénière d’études. Il s’agit bel et bien d’une préoccupation solidaire, partagée par l’ensemble des élus du Conseil national.

C’est la première fois que le Conseil national va donner la parole à la population, et tous ceux qui le souhaitent pourront s’exprimer. Car ce sujet nous concerne tous ! La mobilisation sur ce sujet majeur de notre quotidien, sera massive, je n’en doute pas.

Avec cette consultation, ce sont tous les nationaux qui vont recevoir un questionnaire, à renvoyer de manière anonyme pour un traitement indépendant et transparent, réalisé par un institut spécialisé, en l’occurrence l’institut BVA. En parallèle, les résidents et les salariés de Monaco, feront l’objet d’une enquête complémentaire en ligne, avec des questions dédiées.

Cette démarche permettra donc de fixer, par des données quantitatives objectives, les préoccupations et les attentes de la population du pays sur ce dossier majeur. A partir de ces données précieuses, nous serons alors en mesure de formuler davantage de propositions, et de demander au Gouvernement Monaco des actions concrètes, notamment dans les domaines des chantiers, de la voirie, ou de la circulation. »

La Vice-Présidente Brigitte Boccone-Pagès a, de son côté, expliqué le fonctionnement de cette consultation en quelques points :

« La condition expresse pour que cette démarche ait une valeur est de s’entourer de toutes les garanties de professionnalisme, de régularité, de qualité dans le recueil et le traitement des données et de parfaite conformité légale, réglementaire et éthique. voici quelques caractéristiques de cette consultation :

✔️Chaque personne (sur la base de la liste des nationaux fournie par la Mairie et directement traité par la Poste) reçoit un questionnaire papier. Le questionnaire papier permet de prendre le temps nécessaire de remplir et de reprendre ses réponses. C’est aussi le seul moyen de toucher des personnes qui peuvent avoir des difficultés avec les questionnaires en ligne, notamment les compatriotes les plus âgés. Sur le plan pratique, le papier utilisé répond aux meilleures normes environnementales et sera imprimé à Monaco.

✔️Les questions posées permettent de faire des réponses sur une échelle, pour éviter le risque du oui/non, souvent réducteur.

✔️Le questionnaire est totalement anonyme.

✔️Une question « ouverte » permet, en fin de questionnaire de préciser ses réponses ou de faire des suggestions.

✔️Le Conseil National n’est destinataire d’aucun questionnaire, qui sont tous transmis par la Poste de Monaco à l’Institut BVA qui répond aux normes strictes de régularité et de qualité ISO 9001 (études).

✔️ Sur un plan pratique, le questionnaire sera envoyé la première semaine d’octobre et s’attachera à explorer le ressenti des personnes sur leur situation personnelle en matière de qualité de vie, et de connaitre leur opinion autour de grandes thématiques comme le bruit, la circulation, les transports, le cadre de vie, l’environnement etc. »

Cette consultation, destinée aux Monégasques, sera complétée par une étude en ligne qui permettra de toucher un public plus large impacté par les questions liées à la qualité de vie (résidents, habitants des communes voisines, pendulaires…)

Stéphane VALERI s’engage au nom du Conseil National pour la Transition Energétique

Stéphane VALERI s’engage au nom du Conseil National pour la Transition Energétique

Le Président Stéphane Valeri a signé, ce 7 mai, le Pacte National pour la Transition Energétique, en présence de Marie-Pierre GRAMAGLIA, Conseiller de Gouvernement – Ministre de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, de Jean-Luc NGUYEN, Directeur de la Mission pour la Transition Energétique, des élus, des permanents et de l’architecte Jean-Michel UGHES, concepteur du bâtiment du Conseil National.

Au cours de la cérémonie, Marie-Pierre GRAMAGLIA a rappelé la vision et l’engagement sans faille de S.A.S. le Prince Albert II pour la défense de l’environnement. Dans ce cadre, le Président du Conseil National a voulu que l’Institution soit l’un des premiers signataires du Pacte National, proposé par la mission pour la Transition Energétique.

Le Président VALERI a cité quelques actions concrètes mises en œuvre par l’Assemblée : gestion intelligente des dépenses énergétiques, tri sélectif, limitation de l’usage du papier, véhicules hybrides, compensation carbone, etc. « Aujourd’hui, nous nous engageons de manière concrète dans la suite de l’édification du nouveau bâtiment, que j’ai initié lors d’une précédente mandature et qui répond aux normes HQE (Haute Qualité Environnementale), ainsi que dans la suite du lancement de la démarche ISO 14.001 de bonnes pratiques environnementales. Mais c’est bien l’ensemble de nos comportements qui doit évoluer. »

Lors de son intervention, Stéphane VALERI a tenu à souligner que cette signature est symbolique : « Ce qui compte le plus, c’est évolution des mentalités, bien au-delà de nos Institutions, auprès de toutes les familles et acteurs économiques de la Principauté. » 
Le Président a par ailleurs annoncé, pour limiter les déplacements, l’engagement de l’Assemblée en faveur de l’extension du télétravail à la Fonction Publique, dans le cadre de l’étude du Projet de loi portant sur le statut des fonctionnaires.

« C’est, plus généralement, toute notre politique, comme le veut le Prince Souverain, qui doit, d’une certaine manière, se mettre au diapason de la transition : Qu’il s’agisse de la question du logement, de l’aménagement de la ville, de la mobilité ou de l’économie, plus rien ne sera comme avant. Sur la gestion des déchets, nous préconisons de tendre vers un objectif de « zéro déchet » à terme, comme l’a fait la ville de San Francisco.»

Pour conclure, en rendant hommage au travail de Madame Marie-Pierre GRAMAGLIA et de l’ensemble de ses équipes, Stéphane VALERI a souhaité que « au-delà du pas vers l’autre réciproque et nécessaire à la bonne marche de nos Institutions, le Gouvernement et le Conseil National marchent côte à côte, dans la lutte contre le réchauffement de la planète ».

Vous aussi, engagez-vous !

Pour lire le discours de Stéphane Valeri : ici
Pour télécharger la signature du pacte : ici