Loading

Catégorie : Actualités

442 posts

Assouplissement des restrictions sanitaires : Des mesures dans la bonne direction

Assouplissement des restrictions sanitaires : Des mesures dans la bonne direction

Le Conseil National se réjouit que l’évolution sanitaire permette au Gouvernement Monaco d’annoncer de nouvelles mesures d’assouplissement, décidées par S.A.S. le Prince Souverain. Une grande partie des attentes et des propositions défendues par l’Assemblée, lors du dernier Comité Mixte de suivi, ce jeudi 29 avril, sont désormais mises en application, en particulier :

• Le service petit déjeuner pour les résidents et salariés dans les cafés,
• Le service du dîner prolongé jusqu’à 22 heures pour les résidents et clients des hôtels,
• La pratique du sport en intérieur sous protocole sanitaire strict.

Le Conseil National se réjouit également de la reprise de certaines activités nautiques et de l’assouplissement des jauges dans les commerces. 

Les élus ont aussi défendu la mise en place du service de l’après-midi pour les cafés, ainsi que l’ouverture, sous protocole sanitaire strict, des piscines, qui ne sont, à ce jour, pas encore en vigueur. Ces mesures seront à nouveau défendues par le Conseil National lors du prochain Comité Mixte de Suivi. 

Ces assouplissements ne marquent pas la fin de la crise sanitaire. Grâce au sens des responsabilités de chacun, ils marquent toutefois un pas important vers le retour attendu à une vie plus normale. Pour autant, il convient de continuer à intensifier la campagne de vaccination et à accompagner, aussi longtemps que nécessaire, les entreprises et activités ayant besoin d’être soutenues. À ce titre la CARE doit jouer tout son rôle, notamment en effectuant plus rapidement les versements attendus par les bénéficiaires.

L’allègement  des mesures est rendu possible grâce au sens des responsabilités des Monégasques, des Résidents et des Salariés, qui a permis de contenir et diminuer la circulation du virus. La stratégie démarquée de la Principauté, voulue par le Prince et établie en concertation avec notre Assemblée, continue ainsi de porter ses fruits. 

Première réunion de travail des Conseillères et Conseillers Juniors

Première réunion de travail des Conseillères et Conseillers Juniors

Après leur installation dans le Grand Hémicycle le 29 mars dernier, les Conseillères et Conseillers Juniors sont rentrés dans le concret de leurs travaux ce 28 avril, pour une première réunion de travail.

Répartis en groupes de travail avec le soutien de permanents de l’Assemblée, les Conseillères et Conseillers Juniors ont planifié les étapes de leur mandature qui s’étend jusqu’en avril 2022. À cette occasion, et avant de rentrer dans la phase de propositions, ils ont échangé notamment sur les attentes de la jeunesse en Principauté ou encore les enjeux relatifs à la protection de l’environnement.
Sur ces deux thématiques principales, plus d’une cinquantaine de sujets ont été abordés, preuve de la motivation des jeunes présents, qui ont fait la restitution de leurs travaux devant le Président Stéphane Valeri et Marc Mourou, Président de la Commission de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports.
En conclusion de cette première séance, le Président du Conseil National a félicité les Conseillères et Conseillers Juniors pour la richesse de leurs premières réflexions : « Vos premiers travaux confirment tout l’intérêt de la création du Conseil National des Jeunes. Vous pouvez compter sur les membres de l’Assemblée pour vous accompagner dans la préparation de vos futures résolutions pour défendre une idée ou une action qui vous tient à coeur. »

Une prochaine réunion est programmée au mois de mai.

Dévoilement par Son Altesse Sérénissime Le Prince Albert II du buste de René BORGHINI, résistant et ancien Secrétaire de la Présidence du Conseil National

Dévoilement par Son Altesse Sérénissime Le Prince Albert II du buste de René BORGHINI, résistant et ancien Secrétaire de la Présidence du Conseil National

Ce jeudi 22 avril, S.A.S. le Prince Albert II a dévoilé le buste du résistant René Borghini lors d’une cérémonie-hommage organisée dans le Grand Hémicycle du Conseil National.

A l’invitation du Président Stéphane Valeri, en présence de l’artiste sculpteur Denis Chetboune, de Jacques Wolzok, Président de la Commission d’indemnisation des victimes de spoliations, Michèle Bertola, membre de la famille de René Borghini et les Conseillères et Conseillers nationaux, de nombreuses personnalités* ont tenu à participer à cet événement mémoriel.

Dans son discours d’introduction**, Stéphane Valeri a tenu à remercier S.A.S. Le Prince Souverain « d’avoir accepté de donner suite à la proposition d’honorer, avec ce buste, le résistant et martyr monégasque René Borghini, qui était, lors de son arrestation par la Gestapo, Secrétaire de la Présidence du Conseil National, équivalent aujourd’hui de Secrétaire Général ». Il a ensuite rappelé que la résistance s’était illustrée par de nombreux actes héroïques, y compris au sein de la Principauté. Ainsi, René Borghini et Esther Poggio, son agent de liaison, furent arrêtés à Monaco en juillet 1944 pour fait de résistance et fusillés le 15 août 1944 à Nice, comme le fut également Joseph Lajoux, autre héros monégasque de la résistance.

Après avoir évoqué l’importance des actes de courage et de résistance de René Borghini, le Président a souhaité saluer « le représentant exemplaire d’une fonction publique toujours essentielle, quelle que soit la période, à la marche de nos Institutions ».

Avant de passer la parole à Jacques Wolzok, Stéphane Valeri a ponctué son intervention, en rappelant notre devoir de mémoire et en reprenant les mots de son lointain prédécesseur, le Président Charles Bellando qui, en 1947, avait rendu un vibrant hommage à René Borghini : « Certaines figures sont, dans la vie d’un peuple, comme des points de repère sur la voie de son évolution historique et autour desquelles les patriotes se regroupent lorsque les circonstances le commandent. ».

Avant de dévoiler le buste de René Borghini, S.A.S. le Prince Albert II a tenu à donner une perspective historique à ce geste : « Les jeunes générations ont en effet besoin de savoir ce que représentent la force et l’absolu des hommes et des femmes qui ont fait don de leur vie pour la liberté de leur pays et, au-delà, de notre continent. »***

Le buste de René Borghini trouvera sa place prochainement à l’entrée du Grand Hémicycle.


(*) Personnalités présentes durant la cérémonie en hommage à René Borghini
S.E. M. Pierre Dartout, Ministre d’Etat
L’abbé Guillaume Paris, Vicaire Général représentant S.E. Monseigneur L’Archevêque
M. Michel Boeri, Président du Conseil de la Couronne
M. Robert Gelli, Secrétaire d’État à la Justice – Directeur des Services Judiciaires
M. Jacques Boisson, Secrétaire d’Etat
M. Georges Lisimachio, Chef de Cabinet de S.A.S. le Prince Souverain
M. Georges Marsan, Maire de Monaco
M. Lionel Ouaknin

Conseillères et Conseillers nationaux également présents :
Mme Brigitte Boccone-Pagès, Vice-Présidente du Conseil National, M. Balthazar Seydoux, Président de la Commission des Finances et de l’Economie Nationale
, M. Christophe Robino, Président de la Commission des Intérêts Sociaux et des Affaires Diverses
, M. Thomas Brezzo, Président de la Commission de Législation, M. Marc Mourou, Président de la Commission de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, M. Franck Lobono, Président de la Commission du Logement, 
Mme Nathalie Amoratti-Blanc, Présidente de la Commission des Droits de la Femme et de la Famille, Mme Michèle Dittlot, Vice-Présidente de la Commission de la Culture et du Patrimoine, 
M. Guillaume Rose, Président de la Commission Environnement et Qualité de Vie, M. Fabrice Notari, Président de la Commission pour le Suivi de la Négociation avec l’Union Européenne, M. Jean-Louis Grinda, Président de la Commission pour le suivi du Fonds de Réserve Constitutionnel et la modernisation des Comptes Publics, M. Jacques Rit, Président de la Commission Spéciale pour l’analyse de la crise COVID-19, et les Conseillères et Conseillers Nationaux suivants : Mme Karen Aliprendi-De Carvalho, M. Pierre Bardy, Mme Corinne Bertani, M. Jean-Charles Emmerich, Mme Marie-Noëlle Gibelli, M. Pierre Van Klaveren.

(**) Retrouvez l’intégralité du Discours du Président Stéphane Valeri, en cliquant ici
(***) Retrouvez l’intégralité du Discours de S.A.S. le Prince Albert II, en cliquant ici

Testimonio II et II bis : 348 appartements domaniaux de grande qualité seront livrés aux familles monégasques au dernier trimestre 2022

Testimonio II et II bis : 348 appartements domaniaux de grande qualité seront livrés aux familles monégasques au dernier trimestre 2022

Le Président Stéphane ValeriFranck Lobono, Président de la Commission du Logement et Christophe Robino, Président de la Commission des Intérêts Sociaux et des Affaires Diverses, ont visité, ce mardi 20 avril, le chantier des deux tours Testimonio II et Testimonio II bis.

Aux côtés, notamment, de Mme Marie-Pierre Gramaglia*, de M.Jean Castellini**, de M. Albert Croesi***, de Mme Sylvie Rossi****, de Mme Elodie Kheng***** et des principaux responsables de l’opération, la visite a permis de découvrir plusieurs appartements témoins et d’apprécier la très grande qualité des futurs logements des Monégasques, réalisés dans le cadre du Plan national Logement, décidé par S.A.S. le Prince Souverain en mars 2019, et demandé par le Conseil National depuis le début de la mandature.
Les Conseillers Nationaux ont salué le haut niveau de prestations des appartements, allant de 2 à 5 pièces, chacun fourni, à la demande du Conseil National, avec une cuisine entièrement équipée et installée pour faciliter et accélérer l’emménagement des familles. Les élus ont également exprimé leur grande satisfaction sur ce projet, qui profitera à l’ensemble de la population résidente de Monaco. En effet, en plus des 348 appartements domaniaux, cet ensemble comprendra une nouvelle école internationale, une crèche de 50 berceaux, un parking de 1 100 places, 59 résidences privées ainsi que 5 villas de prestige.
Cette visite a permis de constater sur place l’avancée des travaux qui concrétisent la politique du logement, menée en concertation entre le Conseil National et le Gouvernement.

La livraison prochaine des deux tours Testimonio II (dernier trimestre 2022) et de Testimonio II bis (1er trimestre 2023) marque une étape majeure dans la question du logement des Monégasques. Cette opération sera suivie par la livraison du Palais Honoria au printemps 2023 et du Grand Ida à partir de septembre 2023. Au terme de ces livraisons, avec près de 600 logements neufs, la pénurie actuelle sera entièrement résorbée et chaque foyer monégasque, dont la situation le justifie, sera bien logé dans son pays.


* Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement – Ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme ;
** Jean Castellini, Conseiller de Gouvernement – Ministre des Finances et de l’Économie ;
*** Albert Croesi, Conseiller Interministériel auprès du Ministre d’Etat en charge du cadre de vie et des relations avec les usagers ;
**** Sylvie Rossi, Directeur de l’Habitat ;
***** Elodie Kheng, Administrateur des Domaines.

© photos : DR & Michael Alesi & Conseil National

Criminalité financière : « Défendre notre singularité tout en se mettant en conformité avec certains standards européens »

Criminalité financière : « Défendre notre singularité tout en se mettant en conformité avec certains standards européens »

Le Président du Conseil National a participé à la seconde édition de l’Évaluation Nationale des Risques, organisée par le Service d’Information et de Contrôle sur les Circuits Financiers (SICCFIN) 
Plus de 150 acteurs institutionnels et privés de la Principauté se sont réunis, le 15 avril au Grimaldi Forum, pour échanger sur les actions entreprises pour renforcer les dispositifs monégasques de lutte contre la criminalité financière et pour développer la conformité de Monaco par rapport aux standards européens.

En vue du 5ème cycle d’évaluation de la Principauté, qui a lieu au cours de l’année 2021, la seconde évaluation nationale des risques constitue une étape importante pour permettre à Monaco de répondre aux attentes des évaluateurs de Moneyval.

Dans ce contexte, le Président Stéphane Valeri est intervenu sur le rôle du Conseil National, notamment au moment de l’étude puis du vote du projet de loi n°1008 contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la corruption, dans le consensus avec le Gouvernement.

Depuis 2018, dans le cadre de la Commission de Législation présidée par Thomas Brezzo, l’Assemblée a voté les projets de loi n°972 (https://cutt.ly/BvjIHf9) et n°1008 (https://cutt.ly/VvjIznG).

Ces deux textes de loi permettent, d’une part, d’étoffer les moyens matériels et humains du SICCFIN, et d’autre part, d’adapter la 5ème Directive européenne dans le droit monégasque, sans « sur-transposition » contraire aux intérêts de la Principauté, afin de doter Monaco de nouveaux outils de lutte contre le blanchiment de capitaux. À titre indicatif, l’étude du projet de loi n°1008 représente, à elle seule, 21 réunions entre les élus et l’équipe juridique, et 19 consultations des professionnels de la place monégasque, pour aboutir à la formulation de plus de 110 amendements par l’Assemblée.

Dans son discours, le Président Valeri a souligné : « l’attachement du Conseil National à la réputation de la Principauté (…) gage de confiance et de crédibilité sur la scène internationale ». Il a néanmoins rappelé que « le Conseil National restera vigilant, dans le cadre de l’adaptation de chacune des directives européennes dans le droit monégasque, pour défendre notre singularité, dans l’intérêt de Monaco, tout en se mettant en conformité avec certains standards européens. »

Mise en place de navettes maritimes pour les salariés français de la Principauté : un pas de plus pour limiter le trafic automobile à Monaco

Mise en place de navettes maritimes pour les salariés français de la Principauté : un pas de plus pour limiter le trafic automobile à Monaco

Face à l’augmentation permanente, ces dernières années, de la circulation et afin de limiter l’engorgement régulier de certains axes et diminuer les sources de pollution, les élus du Conseil National demandent au Gouvernement, depuis le début de leur mandat en 2018, la mise en place de différents modes de transport en commun, alternatifs, durables et plus respectueux de l’environnement.

Le Conseil National se réjouit donc de la décision de la Métropole de Nice, en lien avec l’Etat monégasque, de mettre en service des navettes maritimes hybrides, à partir du mois d’août prochain, entre Nice et Cap d’Ail, à proximité du réseau de la CAM de Monaco. Cette décision est un pas supplémentaire pour encourager les automobilistes à changer leurs habitudes et opter pour une mobilité douce. 

Enfin, pour pleinement parvenir à ces changements d’habitude, le Conseil National souhaite que le Gouvernement diversifie son offre de transports alternatifs, en la rendant suffisamment attractive auprès des automobilistes. C’est pourquoi, les élus réitèrent leur demande d’augmenter leur fréquence et d’instaurer la gratuité des bus en Principauté afin d’en faire, à terme, le mode de déplacement privilégié des résidents en intra-muros.

Accompagnement de nos aînés : les nouveaux locaux du Centre de coordination Gérontologique de Monaco (C.C.G.M.) ont ouvert leurs portes

Accompagnement de nos aînés : les nouveaux locaux du Centre de coordination Gérontologique de Monaco (C.C.G.M.) ont ouvert leurs portes

Précédemment situé au boulevard du Jardin Exotique, le guichet unique du C.C.G.M. , interlocuteur privilégié des résidents de plus de 60 ans en Principauté, a intégré ses nouveaux locaux dans le quartier de la Condamine.

Ce nouvel espace, plus vaste et avec une équipe renforcée, a été inauguré ce lundi 12 avril, par S.E. M. Pierre Dartout, Ministre d’Etat, en présence, notamment*, de Stéphane Valeri, Président du Conseil National, de Didier Gamerdinger, Conseiller de Gouvernement-Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, de Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, et de Georges Marsan, Maire de Monaco.

Pour rappel, le C.C.G.M. répond à toute question médicale, sociale ou administrative des personnes âgées et/ou de leur entourage. Il définit, après une évaluation gérontologique, le plan d’aide individualisé correspondant aux besoins et aux contraintes de dépendance de chaque personne.

Pour plus d’informations :
📲(+377) 98 98 42 03
📩 ccgm@gouv.mc
💻 https://service-public-particuliers.gouv.mc/…/Centre-de-Coo…



étaient présents également : Benoîte de Sevelinges, Directeur du Centre Hospitalier Princesse Grace , Alexandre Bordero, Directeur de l’Action Sanitaire, Sandrine Louchart de La Chapelle, Chef du Service de Gérontologie Clinique et Centre Mémoire du Centre Rainier III au CHPG, et Philippe Migliasso, Coordinateur administratif du C.C.G.M.

Vacances scolaires et organisation des familles : les élus satisfaits des mesures mises en place par le Gouvernement

Vacances scolaires et organisation des familles : les élus satisfaits des mesures mises en place par le Gouvernement

Le Conseil National a pris connaissance avec satisfaction des mesures prises par le Gouvernement devant les difficultés engendrées par le changement de calendrier scolaire et l’alignement des vacances scolaires de printemps sur celles de la France, qu’il a décidé. Pour rappel, le Conseil National, tout comme l’association des parents d’élèves (APEM), n’étaient pas favorables à cette mesure d’avancée des dates de vacances.

Stéphane Valeri, Président du Conseil National et Marc Mourou, Président de la commission de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, proposaient que des solutions de garde pour les enfants en bas âge des enseignants détachés et des personnels français éducatifs en Principauté, soient trouvées pour ne pas bouleverser l’agenda des vacances des résidents et de la communauté éducative monégasque.

Devant les difficultés réelles rencontrées par les familles de Monaco dans leur organisation, les élus se réjouissent donc que leurs craintes comme celles des parents concernés, (notamment à travers l’APEM) aient été entendues par le Gouvernement.

L’assemblée prend donc acte avec satisfaction que des solutions de garde pour les familles de Monaco aient été trouvées pour les enfants scolarisés en Principauté dont les parents travaillent. Les dispositifs désormais déployés prouvent que les solutions existaient bel et bien avec les personnels nécessaires, y compris pour les enfants des enseignants détachés et des personnels éducatifs français en cas de maintien des dates de vacances scolaires, si un lieu avait été mobilisé dans ce but en Principauté.

Comme l’a précisé Stéphane Valeri, président du Conseil National après sa récente réélection « L’unité des institutions ne signifie pas absence de débats, parfois contradictoires, entre le conseil national et le gouvernement , notre assemblée étant là pour faire prendre en compte les inquiétudes et les demandes légitimes de la population. »

Le Conseil National s’associe à l’initiative de Peace and Sport

Le Conseil National s’associe à l’initiative de Peace and Sport

Le Conseil National s’associe à l’initiative de Peace and Sport en ce 6 avril, pour la Journée Internationale du Sport au service du Développement et de la Paix. En cette année de pandémie, cette journée a pour but d’envoyer un signal fort associant le sport à l’unité, la résilience et au respect des règles.

Peace and Sport vous invite à partager votre photo #WhiteCard et une histoire, une conviction ou un témoignage, démontrant la contribution du sport au développement et à la paix, en utilisant #WhiteCard et #PeaceandSport. Autour du thème « Derrière chaque #WhiteCard, il y a une histoire », cette campagne 2021 veut démontrer le pouvoir unique du sport pour surmonter les défis, et sa contribution au processus de reconstruction post-Covid-19.

Pour participer, rejoignez la plateforme www.april6.org

Plus d’informations : https://www.peace-sport.org

Vacances scolaires avancées : la réaction de Stéphane Valeri et de Marc Mourou

Vacances scolaires avancées : la réaction de Stéphane Valeri et de Marc Mourou

Vacances scolaires avancées : la réaction de Stéphane Valeri, Président du Conseil National, et de Marc Mourou, Président de la commission de l’éducation, de la jeunesse et des sports.

« A la suite de la décision du Gouvernement d’avancer les vacances scolaires pour les « synchroniser » avec celles résultant du dispositif mis en en place en France, nous regrettons que la demande du Conseil National de maintenir le calendrier scolaire comme prévu, n’ait pas été entendue.

Lors de la concertation qui a mené à cette décision, nous avons bien sûr indiqué notre position qui était celle de faire passer l’organisation des familles de Monégasques et de Résidents, avant les éventuelles difficultés d’organisation de la part des professionnels de l’enseignement français, résidant en France et qui exercent en Principauté. Ce sont donc les familles de Monaco qui se retrouvent à l’inverse en difficulté, alors que beaucoup ont posé des congés, organisé leurs systèmes de garde ou bien encore vont travailler alors que leurs enfants seront à la maison. Il faut penser aussi aux difficultés que cela ne va pas manquer d’engendrer dans l’organisation des entreprises de la Principauté.

En outre, s’agissant de la difficulté d’organiser une garde collective très temporaire en France pour les enfants de ces personnels, il aurait été opportun de réfléchir à une solution à Monaco, dans des espaces momentanément aménagés à cette fin et animés le cas échéant par des associations monégasques.

Il faut noter que les calendriers scolaires, vacances comme rentrées, sont régulièrement en décalage avec ceux de la France et que cela n’avait jusqu’à ce jour pas posé de problème majeur. »