Loading

Catégorie : Actualités

530 posts

« Devota », une exposition ouverte à tous, au Conseil National, consacrée à la Sainte Patronne de la Principauté

« Devota », une exposition ouverte à tous, au Conseil National, consacrée à la Sainte Patronne de la Principauté

La bande dessinée « Devota, itinéraire d’une martyre, de la Corse à Monaco » aura nécessité deux ans de travail à toute l’équipe : les mécènes Roger Rossi et Guy Boscagli, les auteurs Yvon Bertorello (idée et direction éditoriale) et Eric Stoffel (scénario et dessins), Frédéric Allali pour les dessins et Bruno Pradelle pour les couleurs, ainsi que Sylvana Santino Rossi et Stéphan Maggi.

Cet ouvrage retrace, en dessins et en bulles, l’histoire de cette jeune fille chrétienne, martyrisée en Corse et devenue la Sainte Patronne des Monégasques, qui la célèbre tous les 26 et 27 janvier.
Cet album de 54 pages, préfacé par le S.A.S. le Prince Albert II et Monseigneur Dominique-Marie David, Archevêque de Monaco, est paru aux Éditions du Rocher et est disponible à la vente en librairie et sur internet : https://devota.net/ou-acheter/. La totalité des bénéfices de cette bande dessinée est reversée à des associations caritatives de la Principauté.
Le Conseil National organise une exposition, ouverte à tous, dans la verrière, qui présente de superbes planches représentatives de cette bande dessinée. À cette occasion, le Président Stéphane Valeri, ainsi que Brigitte Boccone-Pagès, Vice-Présidente du Conseil National, Daniel Boeri, Président de la Commission de la Culture et du Patrimoine et Michèle Dittlot, Vice-Présidente de cette dernière, ont inauguré ce jeudi 1er avril, cette exposition, en présence de l’équipe à l’origine de ce projet monégasque.
Avec les élus monégasques, les premiers visiteurs de cette exposition seront les parlementaires européens, présidents des délégations de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), réunit au Conseil National dès ce dimanche 3 avril.

Exposition ouverte au public (entrée libre), à partir du mardi 5 avril jusqu’à début juin, de 9h00 à 18h00 au Conseil National.

Réforme et améliorations du Statut des Fonctionnaires : le Conseil National votera le projet de loi n°895 d’ici la fin de l’année 2022 

Réforme et améliorations du Statut des Fonctionnaires : le Conseil National votera le projet de loi n°895 d’ici la fin de l’année 2022 

C’est un texte de loi d’envergure, très attendu par les Fonctionnaires. Le Conseil National s’est engagé – par la voix du Président Stéphane Valeri et celle du Président de la Commission des Intérêts Sociaux et des Affaires Diverses, Christophe Robino – à présenter ce projet de loi au vote des élus avant la fin de cette année et, ainsi, réaliser la 1ère réforme d’ampleur au « Statut des Fonctionnaires » depuis 1975, date de sa promulgation.

L’objectif principal recherché par le Conseil National et le Gouvernement est de rendre l’Administration toujours plus attractive et efficace, notamment en favorisant la mobilité des Fonctionnaires au sein de l’Administration et en précisant les modalités de leur déroulement de carrière. Pour ce faire, les Conseillères et Conseillers Nationaux ont apporté de nombreux amendements au projet de loi du Gouvernement.

Cette réforme de Statut comprendra de très nombreuses avancées pour les Fonctionnaires. Plusieurs d’entre elles font d’ores et déjà consensus entre le Gouvernement et notre Assemblée, à savoir :

◦ Le renforcement de l’effectivité du principe de « priorité nationale » à l’emploi, notamment par davantage de transparence du processus de recrutement ✅

◦ Le développement de la « mobilité » entre services afin d’améliorer le déroulement des carrières ✅

◦ La possibilité pour les Fonctionnaires de bénéficier du télétravail, au même titre que les salariés du secteur privé ✅

◦ L’amélioration et l’accroissement des droits sociaux accordés aux Fonctionnaires, notamment à travers :

⁃ L’allongement du congé paternité de 12 à 21 jours pour une naissance simple (et de 19 à 28 jours pour une naissance multiple ou si le foyer comprend déjà un enfant) afin de favoriser une meilleure répartition des tâches entre les femmes et les hommes ✅

⁃ Le doublement de la durée du congé d’adoption, qui passera de 8 semaines réparties entre les 2 fonctionnaires à 8 semaines pour chacun des fonctionnaires (jusqu’à 10 semaines pour l’adoption de plusieurs enfants ou si le foyer comprend déjà un enfant) ✅

⁃ L’octroi d’un « congé de soutien familial » qui, en cas de perte d’autonomie d’une personne de son entourage proche, permettra au Fonctionnaire de bénéficier d’un congé payé de maximum 24 mois (avec plein traitement durant les 6 premiers mois, et demi traitement pour tous les mois suivants). Le Fonctionnaire concerné conservera le bénéfice de son déroulement de carrière et de ses prestations familiales ✅

◦ La possibilité pour tout Fonctionnaire de reporter, sous certaines conditions, ses congés non pris d’une année sur l’autre, ainsi que la possibilité d’un rachat des jours de ses congés non pris au moment de son départ à la retraite ✅

Par ailleurs, d’autres aspects du Statut font encore l’objet de discussions avec le Gouvernement, et notamment :

– La définition dans la loi de la durée de travail dans la Fonction Publique, ainsi que les compensations allouées aux Fonctionnaires qui effectuent des heures supplémentaires, des astreintes ou du travail de nuit ;

– La garantie définitive, par la loi, de l’équivalent d’un 13ème mois de rémunération au bénéfice des fonctionnaires.

Inauguration des tout premiers bus électriques sur la flotte de la Compagnie des Autobus de Monaco : un pas supplémentaire vers une meilleure mobilité douce en Principauté

Inauguration des tout premiers bus électriques sur la flotte de la Compagnie des Autobus de Monaco : un pas supplémentaire vers une meilleure mobilité douce en Principauté

Les 1ers bus 100% électriques de Monaco ont été exposés, Place du Palais, lundi 28 mars, en présence de S.A.S. le Prince Albert II et de diverses personnalités*, notamment de Céline Caron-Dagioni, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, de Roland de Rechniewski, Directeur de la CAM et de Stéphane Valeri, Président du Conseil National.

Dès ce lundi 4 avril, les usagers de la ligne 3 (Fontvieille – Hector Otto) seront les premiers à emprunter ces nouveaux bus électriques et bénéficieront d’une augmentation de 20% des places et d’une fréquence accrue, avec un bus toutes les 15 minutes contre 20 minutes jusqu’à présent. Afin de décarboner, à terme, l’intégralité du parc d’autobus de la CAM, la ligne 5 sera la prochaine à être entièrement électrifiée, à l’automne. Puis, courant 2023, d’autres tests verront le jour avec des bus de plus grande taille,, pour couvrir d »ici 2025 l’intégralité des lignes.
Une nouvelle navette électrique a également été présentée, en présence de Didier Gamerdinger, Conseiller de Gouvernement-Ministre des Affaires Sociales et de la Santé et de Benoîte Rousseau de Sevelinges, Directeur du CHPG, permettant d’acheminer les employés du Centre Hospitalier Princesse Grace du parking de la ZAC Saint Antoine et de la Gare, jusqu’à leur lieu de travail.
Les élus se félicitent de l’électrification progressive des bus en Principauté, qu’ils appellent de leurs voeux depuis le début de la mandature, en février 2018. Toute nouvelle initiative en faveur de l’attractivité des transports en commun permet progressivement d’encourager les automobilistes à changer leurs habitudes en optant pour une mobilité plus douce.


Rappelons que, pour pleinement parvenir à ce changement d’habitudes et ainsi limiter l’engorgement régulier de certains axes et diminuer les sources de pollution, le Conseil National réitère sa demande auprès du Gouvernement :
– d’instaurer la gratuité des bus en Principauté ;
– d’augmenter leur fréquence pour limiter le temps d’attente des usagers et ainsi en faire le mode de déplacement privilégié des résidents en intra-muros ;
– de mettre en place une navette maritime entre Nice et Monaco.

* Severine Canis-Froidefond, Direction de la Prospective, de l’Urbanisme et de la Mobilité, Annabelle Jaeger-Seydoux, Directeur de la Mission pour la Transition Énergétique

📸 Direction de la Communication / Michael Alesi

Agir face à l’urgence climatique : la participation active de Monaco

Agir face à l’urgence climatique : la participation active de Monaco

Une délégation monégasque, composée de Fabrice NOTARI et Béatrice FRESKO-ROLFO, a participé à la 144ème Assemblée de l’Union Interparlementaire du 21 au 24 mars 2022, qui s’est tenue à Bali (Indonésie).

A cette occasion, plus de 110 parlements nationaux, partenaires onusiens et experts du monde entier, ont pu échanger sur le rôle des Parlements comme vecteurs de renforcement de l’éducation pour la paix, la sécurité et l’Etat de droit. 

Cette Assemblée a été l’occasion de débattre de nombreux sujets, comme l’urgence climatique, les processus de paix, ou les nouveaux outils pour les parlementaires, tels que les technologies de l’information et de la communication comme catalyseur pour le secteur de l’éducation, notamment en période de pandémie.

Dans ce cadre, Fabrice NOTARI est intervenu au cours du débat général ayant pour thème « Objectif zéro : mobiliser les parlements pour agir face aux changement climatiques. »

Enfin, au regard de la situation géopolitique actuelle, l’Assemblée a adopté par consensus la résolution émanant d’un point d’urgence sur la guerre en Ukraine.

La 145ème Assemblée de l’UIP aura lieu à Kigali (Rwanda), du 9 au 13 octobre 2022.

Transition Numérique

Transition Numérique

Visite des nouveaux locaux de la Délégation Interministérielle chargée de la Transition Numérique (DITN) : les Conseillers Nationaux ont félicité les équipes pour l’excellent travail effectué durant ces 4 dernières années, permettant aujourd’hui à la Principauté de disposer de tous les outils nécessaires pour réussir son virage dans l’ère du numérique.

Le Président Stéphane Valeri , accompagné d’élus*, a été reçu dans les nouveaux locaux de la DITN, mardi 22 mars 2022, par Frederic Genta, Délégué Interministériel en charge de la Transition Numérique, ainsi que par les Directeurs et Responsables des diverses entités que composent la DITN**.
Avec un plateau de 1600 m2 composé de plus de 165 postes de travail, la DITN regroupe aujourd’hui 3 Directions sur un seul et même site à Fontvieille (la Direction des Services Numériques, la Direction des Systèmes d’Information et la Direction des Plateformes et Ressources Numérique) entièrement sécurisé et doté d’équipements de pointe. Cette visite aura été l’occasion, pour les élus, de saluer les personnels pour leur implication et de féliciter les différents Responsables pour toutes les avancées obtenues au cours de ces 4 dernières années au service du développement du numérique, domaine essentiel et incontournable pour l’avenir et la prospérité de la Principauté.
Pour que Monaco devienne un leader dans le monde du numérique, comme le souhaite S.A.S. le Prince Albert II, le Conseil National soutient pleinement les projets de la DITN par le vote d’une somme annuelle et conséquente d’environ 50 millions d’euros sur le Budget de l’Etat.
Cet effort commun permettra de transformer la Principauté en une Smart City, au service de sa population, capable de faciliter son quotidien dans les domaines de l’économie, de la mobilité, de l’éducation, de la santé, ou encore dans sa relation avec l’administration par de nombreux téléservices, dont on commence déjà à percevoir l’efficacité et l’utilité. Dans ce domaine, la taille du territoire de la Principauté n’est non seulement pas un handicap, mais bien au contraire, sa dimension humaine et la proximité entre les décideurs et les agents économiques, constituent un véritable atout pour faire d’Extended Monaco une grande réussite.
Pour rappel, dès le début de la mandature en février 2018, le Conseil National a fait du numérique un thème central de son action, qui s’est traduit par la création d’une nouvelle Commission spéciale, au service du Développement du Numérique, présidée par Franck Julien. Depuis, cette commission a permis notamment l’examen et le vote de 2 textes de loi (le projet de loi n°994 sur l’économie numérique et le projet n°992 sur l’identité numérique) déterminants pour doter Monaco d’un dispositif juridique, qui favorise et sécurise l’utilisation d’outils et de services numériques en Principauté .

*de la Vice-Présidente Brigitte Boccone-Pagès, du Président de la Commission des Finances et de l’Economie Nationale, Balthazar Seydoux et du Président de la Commission pour le Développement du Numérique, Franck Julien.

**Pascal Rouison, Responsable de la DITN, Julien Dejanovic, Directeur des Services Numériques, Christophe Pierre, Directeur des Plateformes et des Ressources Numériques et Jean-Charles Harlé, Directeur des Systèmes d’Information, accompagnés de Laurence Garino, Chef de Cabinet du Ministre d’Etat.

47ème Critérium de Monaco- Trophée Jean-Luc Schopf

47ème Critérium de Monaco- Trophée Jean-Luc Schopf

47ème Critérium de Monaco- Trophée Jean-Luc Schopf : félicitations aux participants et aux organisateurs pour la réussite de cet évènement, qui contribue à perpétuer la tradition sportive en Principauté !

Marine Grisoul, Conseillère Nationale et membre de la Commission de l’éducation, de la Jeunesse et des Sports, a représenté le Président Stéphane Valeri pour décerner, au nom du Conseil National, un trophée au vainqueur de la course « élite », à Giovanni Vito, en présence, notamment, du champion cycliste Matteo Trentin, résident monégasque et licencié à la Fédération Monégasque de Cyclisme et des principaux dirigeants du cyclisme Monégasque.
Pour rappel, le Critérium de Monaco est organisé chaque année sur le Port de Monaco par l’Union Cycliste de Monaco, sous l’égide de la Fédération Monégasque de Cyclisme, permettant aux cyclistes de tous âges de la Principauté de partager leur passion.

📸 Beking & Union Cycliste de Monaco

Journée Internationale de la Francophonie

Journée Internationale de la Francophonie

En ce 20 mars 2022, la Section Monégasque de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (A.P.F.), présidée par Madame Michèle Dittlot , est heureuse de pouvoir s’associer à ce grand moment de fraternité et de partage entre les 300 millions de francophones des cinq continents.

Cette date fait référence à la naissance, le 20 mars 1970 à Niamey (Niger), de l’Agence de coopération culturelle et technique, qui allait devenir l’Organisation internationale de la Francophonie. Cette année, cette journée s’inscrit sous le thème « La Francophonie de l’avenir », pour souligner le soutien de la Francophonie à la Jeunesse et à ses aspirations, notamment dans les domaines de l’entreprenariat, du numérique et du développement durable.
Dans le cadre des activités de l’A.P.F., la Section de Monaco organisera du 3 au 5 avril prochain, au sein du Conseil National, la Conférence des Présidents des sections européennes de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. Ainsi, une cinquantaine de participants – parlementaires et permanents – se réuniront en Principauté, afin de poursuivre leurs travaux de promotion de la Francophonie au niveau institutionnel et de veiller au suivi des résolutions adoptées par l’Assemblée générale de l’A.P.F.
Pour plus de renseignements sur la Journée Internationale de la Francophonie et les évènements organisés de par le monde, la Section Monégasque de l’A.P.F. vous invite à consulter le site internet https://www.francophonie.org


Bonne fête de la Francophonie.

Respect de la mise en œuvre du Plan Logement

Respect de la mise en œuvre du Plan Logement

Le Conseil National reste mobilisé, aux côtés du Gouvernement, pour s’assurer du respect d’un calendrier de livraisons annuelles importantes de logements domaniaux neufs, tel que prévu dans la mise en oeuvre du Plan National Logement.

C’était le sujet phare, au coeur des débats, qui a conditionné le vote du Budget Primitif 2022. Avec le retard pris par le Gouvernement sur l’opération Bel Air (livraison de 200 appartements initialement prévue pour 2023/24 et finalement décalée en 2026-27), les élus ont demandé au Gouvernement des garanties nécessaires pour combler ce manque de logements domaniaux, sous peine de connaître une nouvelle pénurie, entre 2024 et 2025, pour les foyers Monégasques.

Trois élus ont présenté le rôle du Conseil National et les spécificités du système politique Monégasque à des étudiants anglophones de l’Institut Européen de Nice

Trois élus ont présenté le rôle du Conseil National et les spécificités du système politique Monégasque à des étudiants anglophones de l’Institut Européen de Nice

Trois élus ont présenté le rôle du Conseil National et les spécificités du système politique Monégasque à des étudiants anglophones de l’Institut Européen de Nice, futurs diplomates des Institutions européennes et internationales.
 
Un groupe de 27 élèves, accompagnés par le Directeur de l’Institut et Consul Honoraire d’Allemagne, M. Matthias Waechter et du Docteur Félicitas Guillot, à l’initiative de cette rencontre, ont été reçus dans l’hémicycle du Conseil National, mercredi 2 mars, par Karen Aliprendi, Conseillère Nationale, Pierre Bardy et Pierre Van Klaveren, Conseillers Nationaux.
 
Cette rencontre fut l’occasion pour les étudiants de se familiariser avec l’histoire et les spécificités des Institutions Monégasques et d’échanger, de vive voix, avec les Conseillers Nationaux sur le fonctionnement de l’Assemblée. 

 
Cette visite annuelle, pédagogique et enrichissante, permet à ces futurs cadres des Institutions Européennes et des pays membres du Conseil de l’Europe, d’étoffer et d’approfondir leurs connaissances des Institutions Monégasques. Cette meilleure compréhension du fonctionnement de Monaco leur permettra, dans le cadre de leurs futures fonctions, de relayer une image plus objective de Monaco, loin de tout a priori et idées reçues.

Levée décisive des mesures de restrictions : vers un retour à la vie normale

Levée décisive des mesures de restrictions : vers un retour à la vie normale

Le Conseil National prend acte avec une grande satisfaction des décisions du Prince Souverain qui viennent d’être annoncées par le Gouvernement, concernant de nouvelles mesures d’allègement des restrictions. Elles répondent aux attentes de la population relayées par les élus lors de la dernière réunion du Comité Mixte de Suivi le 23 février dernier. Il était en effet important que Monaco, dont la situation sanitaire est bien meilleure, ne prenne pas de retard par rapport à de nombreux pays européens et notamment notre voisin français. L’ensemble des mesures de restrictions des libertés et portant atteinte à l’activité économique, n’était justifié que par un contexte sanitaire dégradé. Or, les indicateurs sanitaires sont en constante amélioration et la situation hospitalière monégasques est désormais parfaitement maîtrisée.
 
Comme les élus le demandaient, la suppression du port du masque obligatoire pour les élèves est actée à compter de ce lundi 7 mars. C’est une grande nouvelle pour les enfants scolarisés, pour leurs parents, ainsi que pour l’ensemble de la communauté éducative.
 
Par ailleurs, la suppression du passe sanitaire fixée au 14 mars prochain pour accéder aux restaurants et aux spectacles, tant pour les clients que pour les personnels, sera accueillie avec soulagement par les Monégasques, les résidents et les salariés de la Principauté.
 
De plus, la suppression de l’isolement pour les cas contact familiaux, à condition d’être vacciné et de présenter un test PCR négatif, constitue une décision de bon sens qui va mettre fin à des problèmes d’organisation des entreprises, des administrations et de la vie familiale, qui n’avaient plus lieu d’être.
 
Enfin pour nos jeunes, la réouverture des discothèques leur permettra de ne plus être contraints de se rendre dans le département voisin pour y accéder, évitant ainsi notamment les risques routiers liés aux trajets.
 
L’ensemble des Monégasques, des Résidents et des salariés de la Principauté se réjouiront de la levée de ces mesures d’exception. C’est une étape décisive vers un retour à la vie normale tant attendu par toute la population et par tous les acteurs économiques de notre pays.