Loading

Étiquette : marc mourou

14 posts

Education : maintenir le lien

Education : maintenir le lien

Depuis le Lundi 16 Mars 2020, avec le confinement et la fermeture des établissements scolaires de la Principauté due à l’évolution du Covid-19, le Conseil National n’a cessé de relayer les inquiétudes des élèves, des parents mais également de la communauté éducative concernant la bonne tenue de leur année scolaire et des échéances de fin d’année.

Dès la Séance Publique du 19 mars 2020 mais également lors de la seconde réunion du Comité Mixte, de nombreux points de convergence ont été trouvés entre le Gouvernement et le Conseil National :

– Le Conseil National a insisté sur la mise en place de plateformes collaboratives fiables de télé-enseignement (type Microsoft Teams), permettant aux enseignants de dispenser leurs cours aux élèves restés à domicile dans les meilleures conditions possibles. L’accent a été mis sur l’importance de favoriser l’interaction et le lien professeurs-élèves via des vidéoconférences et audios, si importantes pour éviter les inégalités dans cette période d’enseignement particulière et garantir l’équité.

– L’Assemblée a de nouveau signalé qu’une adéquation devra être trouvée entre les besoins et les ressources concernant la garde des enfants des personnels soignants, des forces de l’ordre et des sapeurs-pompiers, de manière à ne pas mobiliser inutilement des personnels de la Direction de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports. Dans ce défi solidaire, ceux-ci devront disposer de moyens de protection adéquats : gel hydroalcoolique, gants, masques etc afin d’assurer leur santé et le risque de transmission du virus. Le Département de l’Intérieur et la Direction de l’Education Nationale ont pu confirmer l’ajustement depuis le début du dispositif et se sont engagés à mettre en place un roulement du personnel et adapter au maximum la situation en fonction du nombre d’enfants à garder tous les jours.

– Après l’annonce du nouveau format 2020 des examens de fin d’année (Baccalauréat, Brevet des Collèges etc..) et des principales mesures alignées sur le pays voisin, les élèves de la Principauté seront évalués sur la base du contrôle continu et de leur assiduité. Sur cette question, le Conseil National a sensibilisé le Gouvernement sur l’importance d’une notation équitable des élèves (par rapport à d’autres établissements du pays voisin) afin de ne pénaliser aucun d’entre eux, notamment pour les bacheliers et leur future accession à certaines écoles d’enseignement supérieur.

Le Gouvernement a rappelé ses mesures d’ajustement prises depuis la nouvelle réforme du baccalauréat et la prise en compte de l’importance du contrôle continu, et a assuré qu’aucun élève ne serait pénalisé au vu de cette situation inédite.

Un point reste toutefois en suspens concernant la date de rentrée effective des élèves de la Principauté, après déconfinement de ceux-ci. A ce jour, le Département de l’Intérieur n’a pas communiqué de date précise, et ce quel que soit le niveau et la tranche d’âge des écoliers alors que le Ministère de l’Education Nationale Française a pour sa part avancé l’hypothèse du Lundi 4 mai 2020 (en fonction de l’évolution de la situation sanitaire).

Coronavirus : « Un devoir d’unité nationale et de mise en place de mesures adaptées »

Coronavirus : « Un devoir d’unité nationale et de mise en place de mesures adaptées »

À l’occasion d’une rencontre avec la presse, ce mercredi 11 mars, des élus du Conseil National* autour du Président Stéphane Valeri, ont évoqué le contexte de la crise actuelle du Covid19 en Principauté. Ils en ont appelé à l’unité nationale et à la mise en place de mesures sanitaires, sociales et économiques à la hauteur des enjeux actuels et potentiels de cet événement. Extraits.

Dans son introduction, Stéphane Valeri a rappelé que « Les Monégasques et les résidents expriment des craintes légitimes (…) l’opinion publique est inquiète, elle se tourne naturellement vers ses élus (…). C’est pourquoi les Monégasques que nous rencontrons attendent naturellement que l’Assemblée s’exprime sur ce sujet qui actuellement prend toute la place dans l’espace public (…)

Devant la gravité de la situation, j’ai demandé à rencontrer le Ministre d’Etat et les Conseillers de Gouvernement-Ministres concernés dès vendredi dernier, accompagné de Christophe Robino, le Président de la Commission des Intérêts Sociaux (Cisad). Une nouvelle « réunion restreinte » est d’ailleurs programmée à nouveau ce vendredi.

Mais j’ai souhaité aussi que tous les conseillers nationaux soient associés à ces échanges d’informations dans le cadre d’une concertation qui a eu lieu hier soir, sous forme d’une Commission Plénière d’Etude qui a duré plus de trois heures (…) le débat doit avoir lieu entre les Institutions, sous l’autorité du Prince. Il s’agit d’un contexte inédit qui, selon les pays, aboutit à des conclusions et mesures différentes. Un débat légitime et sain, qui a donc pour objectif, comme toujours, d’optimiser ces mesures là encore dans l’intérêt de Monaco. »

Des mesures adaptées

Corinne Bertani a rappelé l’enjeu majeur de mesures adaptées à la protection renforcée des populations à risques et notamment de nos aînés :

  • l’instauration immédiate de nouvelles mesures pour le Centre Rainier III, pour le Cap Fleuri, pour la Qiétudine, et pour la Fondation Hector Otto, avec notamment un contrôle nominatif des entrées, pour s’assurer que les visiteurs ne proviennent pas de zones à risque, et le contrôle de leur température
  • l’usage simplifié et exceptionnel de la télémédecine pour effectuer, en cas de besoin, un premier tri et éviter les salles d’attentes

Marc Mourou est revenu sur les « interrogations de nombreux parents à propos des mesures envisagées en cas d’évolution défavorable de la situation, en particulier les conséquences d’une fermeture éventuelle des établissements scolaires ». Il a rappelé par ailleurs que « la tenue effective du calendrier sportif, avec pour premier rendez-vous les Tennis Master de Monte-Carlo était très dépendante de l’évolution de la situation, et que l’impact d’un éventuel retrait de ces manifestations, aurait des conséquences lourdes pour Monaco. »

Karen Aliprendi-de Carvalho est revenue sur les conséquences sociales de la crise, en matière de gestion des ressources humaines : « nous avons, hier soir insisté, auprès du Gouvernement,  sur le développement du télétravail, qui doit être généralisé autant que possible, avec pour seules limites l’accord des salariés et bien sûr la nature du travail. Il faut que les entreprises soient toutes et beaucoup mieux informées de façon proactive, par tous moyens, sans doute au minimum par courrier individualisé, de cette possibilité nouvelle d’une procédure simplifiée.

Il faut que le Gouvernement s’assure aussi de l’accord des autorités françaises pour une dérogation temporaire à notre convention bilatérale de sécurité sociale (puisque dans la loi on ne peut pas télé-travailler plus de 3 jours par semaine). Et puis il faut agir avec l’Italie pour permettre là aussi de manière exceptionnelle et dérogatoire le télétravail des salariés italiens qui le pourraient.»

L’impact économique de la situation a été évoqué par Balthazar Seydoux : « Nous avons demandé au Gouvernement qu’il prenne toutes les mesures d’accompagnement et de soutien de manière urgente et opérationnelle en temps réel. »

Différentes mesures concrètes ont été demandées par le Conseil National :

  • Mise en place d’une cellule dédiée avec un numéro d’appel et un responsable clairement identifiable. « Il faut une organisation simplifiée, un comité qui ait le pouvoir de décider directement et de débloquer rapidement les aides avec des procédures simples »
  • Décalage du paiement des charges sociales,
  • Mise en place d’un Prêt à taux zéro, pour soutenir les entreprises en difficulté de trésorerie.
  • Renforcement et simplification du recours au chômage partiel et au chômage total temporaire.
  • Échelonnement du paiement des charges fiscales (TVA et ISB).
  • Pour les secteurs les plus impactés, comme notamment l’événementiel, le tourisme, l’hôtellerie et la restauration, « il faut aller au-delà de reports de paiements ou de crédits, il ne faudra pas hésiter à soutenir directement certaines entreprises avec du soutien financier public. »

Comme l’a rappelé Balthazar Seydoux « En effet, si Monaco a pu faire face à une crise de la construction comme les Jardins d’Apolline, en débloquant plus de 80 millions d’euros via un compte spécial du Trésor (55M€ pour réhabiliter un immeuble d’à peine 5 ans, et 30 millions pour le relogement temporaire des locataires), alors nous pouvons et nous devons le faire également pour aider les entreprises touchées par cette crise. Ces comptes spéciaux du Trésor existent déjà, ils sont intitulés « prêts divers, interventions économiques », mais nous pourrions aussi en créer un spécialement dédié à la gestion de cette crise.»

Un devoir d’unité nationale

Pour Brigitte Boccone-Pagès : « A ce stade, il est nécessaire que les entités de l’Etat, Gouvernement princier et Conseil National, soient unies au sein d’une « cellule de crise » entre nos deux institutions. Cette « cellule restreinte », qui n’a pas encore d’existence formelle ni de nom, existe de fait. Elle permet un partage, au moins une fois par semaine, des éléments relatifs au traitement de cette épidémie en termes d’action publique, notamment pour permettre une communication publique unifiée, rationnelle et efficace. Nous souhaitons qu’elle soit formalisée, qu’elle donne lieu à des communications communes et que ces réunions se poursuivent au-delà de celle programmée ce vendredi 13 mars. »

Après avoir rappelé l’importance de mesures de bons sens, comme la mise à disposition de moyens de prévention (contrôle des prix et production locale de gel hydroalcoolique), Stéphane Valeri a tenu à souligner le caractère très sensible de cette crise : « à situation exceptionnelle réponse exceptionnelle. Dans ce moment, il nous faut être capables d’anticipation et de penser au coup d’après. En résumé, se préparer aujourd’hui au passage en phase 3 de l’épidémie, notamment en matière médicale et hospitalière. Et à la situation d’urgence vécue par de nombreux acteurs économiques, Monaco doit apporter des solutions urgentes.

Nous demandons à ce que des décisions précises soient prises et que des aides soient débloquées en temps réel, à la hauteur des difficultés rencontrées, et des enjeux économiques et sociaux pour notre pays. Nous y veillerons à notre place.

J’ai toute confiance dans la capacité de notre modèle monégasque à surmonter ces moments compliqués, comme il l’a déjà démontré en absorbant les conséquences de la crise financière internationale de 2008. Ça ne fait pour moi aucun doute. »

Une prochaine réunion restreinte entre le Ministre d’État, les conseillers de Gouvernement-Ministres concernés, le Président du Conseil national et le Président de le C.I.S.A.D. est prévue ce vendredi 14.

Retrouver ici les intervention des élus durant ce point presse.


Étaient présents autour de Stéphane Valeri : Brigitte Boccone-Pagès, Vice-Présidente ; Balthazar Seydoux, Président de la Commission des Finances et de l’Économie Nationale ; Marc Mourou, Président de la Commission de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports ; Karen Aliprendi-de Carvalho, Conseillère Nationale et Corinne Bertani, Conseillère Nationale.

[DroitsDelEnfant]

[DroitsDelEnfant]

Le Conseil National s’associe à la Journée Internationale des Droits de l’Enfant.

Cette année, l’Assemblée a déposé une proposition de Loi n°243 (http://bit.ly/33N4qA4) contre le harcèlement scolaire / cyberharcèlement, qui sera votée le 2 décembre prochain.

Pour Marc Mourou, Président de la Commission de l’Education, de la Jeunesse et des Sports et Rapporteur de la proposition de Loi n°243 : « La lutte contre le harcèlement scolaire est une priorité du Conseil National qui veut contribuer à créer un dispositif législatif spécifique permettant de lutter de manière efficace contre ce phénomène »,

———————

En ce 20 novembre 2019, le Conseil National s’associe à la Journée des Droits de l’Enfant qui fête son 30ème anniversaire, suite à l’adoption par les Nations Unies, le 20 novembre 1989, d’une Convention Internationale visant à garantir des droits aux enfants du monde entier.

À Monaco, leur situation ne peut, bien entendu, pas être comparée avec de nombreux pays dans le monde, où plus de 265 millions d’enfants n’ont pas accès à l’école et 250 millions subissent directement les conséquences de conflits et de guerres (source : UNICEF). Pour autant, nos enfants méritent d’être toujours mieux protégés, particulièrement du fait de l’essor de nouvelles technologies de communication, qui ont contribué à la création de nouvelles formes de violences, notamment le #cyberharcèlement. Bien que #Monaco soit doté d’un système scolaire et éducatif privilégié, le #harcèlementscolaire y est bien présent.

À ce titre, et en complément des actions de sensibilisation déjà entreprises par la Direction de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports, le Conseil National s’attaque à ce phénomène en y apportant des réponses concrètes à travers cette proposition de Loi. Marc Mourou précise que son objectif est avant tout de définir les critères permettant d’identifier les situations de harcèlement, mais surtout de mettre en place des mesures visant à prévenir ces situations et à y apporter une réponse adaptée lorsqu’elles surviennent :

« Notre approche est bienveillante car nous partons du principe que, dans le cadre scolaire, il faut avant tout éduquer plutôt que de réprimer. Pour autant, si des actes de harcèlement persistent, la proposition de Loi est aussi dotée d’un volet répressif, permettant aux victimes et à leurs familles de saisir la justice en y apportant une réponse pénale adaptée. »

Bonne rentrée aux élèves de la Principauté, à leur famille, ainsi qu’à toute la communauté éducative pour une année scolaire 2019-2020 remplie de réussite !

Bonne rentrée aux élèves de la Principauté, à leur famille, ainsi qu’à toute la communauté éducative pour une année scolaire 2019-2020 remplie de réussite !

Plus de 5.745 élèves (4.489 dans le public, 1.256 dans l’enseignement privé) reprennent ce lundi 9 septembre le chemin de l’école dans les différents établissements, publics et privés, de Monaco.

Nos jeunes sont accueillis et encadrés par un personnel éducatif renforcé et composé de 858 employés, dont 514 professeurs, qui auront pour mission de maintenir le niveau d’excellence de l’enseignement en Principauté, en les accompagnant vers la réussite et en mettant tout en oeuvre pour favoriser leur épanouissement personnel.

En ce jour important et symbolique, le Président de la Commission de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, Marc Mourou, soutient et encourage les élèves, les parents et tous les membres de la communauté éducative :

« Même si on l’accueille toujours avec une petite appréhension, la rentrée scolaire reste un moment privilégié où les élèves se retrouvent pour amorcer un nouveau cycle qui sera, cette année encore, nous l’espérons, ponctué de réussite et d’épanouissement personnel.

Chaque année, des progrès sont apportés. Par exemple, sous l’impulsion du Conseil National, la proportion d’aliments bios dans la restauration scolaire évolue de 20% à 40%. Sachez que le Conseil National est et restera toujours à votre écoute et travaille actuellement sur deux sujets importants : la protection des élèves contre les addictions et en cas de harcèlement scolaire.

Au nom de tous les élus du Conseil National, nous vous souhaitons une BONNE RENTRÉE 2019 ! »

Le Conseil National s’associe à la Journée Internationale de la Jeunesse

Le Conseil National s’associe à la Journée Internationale de la Jeunesse

Le 12 août est la date désignée par l’Assemblée générale des Nations Unies (ONU Info ), depuis 1999, pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les problématiques liées à la jeunesse. 

Alors que le monde n’a jamais compté autant de jeunes (1,8 milliard de personnes âgées de 10 à 24 ans), plus de 24 millions d’entre eux ne sont pas scolarisés et près d’un enfant sur dix vit dans des zones de conflit. L’instabilité politique, les défis du marché du travail et l’accès limité à la participation politique sont autant de freins au développement, à l’épanouissement et à l’inclusion sociale de la jeunesse dans la société. 

Pour Marc Mourou, Président de la Commission de la Jeunesse, de l’Education et des Sports : « Les jeunes de Monaco ont la chance de pouvoir bénéficier d’un environnement très favorable et propice à leur épanouissement personnel et professionnel, notamment grâce à un excellent système scolaire et social, qui les accompagne tout au long de leur cursus jusqu’à leur insertion dans le monde professionnel. Pour autant, il est de notre devoir de toujours mieux faire. Le Conseil National s’y emploie et a obtenu, en concertation avec le Gouvernement, de nombreuses avancées concrètes : L’augmentation de 50% de l’enveloppe budgétaire allouée aux bourses d’études supérieures, la nouvelle version du #PassSportCulture, ou encore l’organisation par et pour les jeunes de la Principauté, chaque année, du MC Summer Concert, qui fut un grand succès pour sa première édition en juillet dernier » 

Pour Marine Grisoul, Conseiller National et benjamine de l’Assemblée : « Le rajeunissement de la représentativité au sein de l’Assemblée, lors des dernières élections de février 2018, est un symbole marquant et représentatif de l’implication de la jeunesse monégasque dans la vie publique de son Pays. En effet, nous sommes un quart des élus à avoir moins de 40 ans et deux d’entre nous, Marc Mourou et Thomas Brezzo, sont Président de Commission. De manière plus globale, de plus en plus de jeunes se présentent lors des élections nationales et communales, ce qui prouve que nous nous responsabilisons, avec la volonté de servir la cause publique. »

MC Summer Concert : WHAT – A – NIGHT !

MC Summer Concert : WHAT – A – NIGHT !

Ce lundi 15 juillet s’est déroulé le 1er MC Summer Concert, sous les étoiles du Sporting de Monte-Carlo, devant plus de 1000 jeunes conquis par les 3 jeunes artistes locaux (Rory O’SheaPab Emson et Olivia Dorato Officiel) qui ont assuré la 1ère partie du DJ varois Kungs, star de la scène « électro » internationale.

Le MC Summer Concert est né d’une initiative du Conseil National, qui en est le co-organisateur avec le Gouvernement Monaco et la Mairie de Monaco. Les artistes ont tous été désignés par les jeunes de la Principauté (parmi 24 candidats pour la première partie et 3 artistes confirmés).

Le Conseil National, à travers la voix de Marc Mourou, Président de la Commission de l’Education, de la Jeunesse et des Sports a souhaité rendre hommage a tous ceux qui ont rendu possible ce magnifique concert, en particulier les jeunes de la Principauté : « Merci à vous pour votre implication dans l’élaboration de ce concert organisé pour vous et créé par vous ! »

Le MC Summer Concert, qui a vocation a devenir un rendez-vous régulier, n’est qu’un volet de l’engagement du Conseil National en faveur de la jeunesse de Monaco, après, par exemple, l’augmentation obtenue de 50% du budget des bourses ou l’extension du Pass Sport Culture.

« What a night ! » (commentaire entendu à l’issue du concert). 
Merci à tous et à l’année prochaine, en réfléchissant dès aujourd’hui aux artistes qui enflammeront le 2° MC Summer Concert.

Les élèves de la Principauté sensibilisés sur le rôle du Conseil National dans nos Institutions

Les élèves de la Principauté sensibilisés sur le rôle du Conseil National dans nos Institutions

A la veille du week-end de Pâques et dans le cadre des enseignements en Education Civique, une vingtaine d’élèves de CM2 de l’Ecole de Fontvieille ont été reçus par le Président Stéphane Valeri et Marc Mourou, Président de la Commission de l’Education et de la Jeunesse.

Installés dans l’hémicycle sur le siège des élus, les élèves ont assisté avec intérêt à une présentation sur le rôle et le fonctionnement de la Haute Assemblée. A l’issue de cette rencontre et après avoir répondu à leurs questions, le Président a rappelé l’importance de l’expression lors des élections. A ce titre, il a décidé de convier le futur délégué de classe à revenir au Conseil National pour une séance photo officielle qui sera organisée dans le fauteuil du Président.

À la découverte du Conseil National : Un premier débat passionné !

À la découverte du Conseil National : Un premier débat passionné !

Ce vendredi 11 janvier, 45 élèves de CM2 de l’École de Fontvieille, accompagnés par leurs enseignants, ont pris place sur les bancs du grand hémicycle pour une découverte du Conseil National de près de deux heures, animée par le Président Stéphane Valeri et le Président de la Commission Éducation et Jeunesse, Marc Mourou. 

Les élèves, après avoir suivi avec beaucoup d’attention une présentation pensée pour eux à propos des Institutions Monégasques, du rôle et du fonctionnement du Conseil National, ont ouvert la séance des questions. Une série d’échanges animée, avec des questions toujours pertinentes, parfois amusantes, en provenance de tous les bancs de l’Assemblée. 

Pour terminer la séance, le Président a ponctué sa dernière réponse par un appel à continuer le dialogue en partageant un jus de fruit, ce qui ne fit l’objet d’aucun débat.

1er MC Summer Concert – Kungs désigné par les jeunes de Monaco

1er MC Summer Concert – Kungs désigné par les jeunes de Monaco

Kungs désigné par les jeunes de Monaco pour animer le premier grand concert d’été gratuit pour les jeunes de la Principauté : « MC Summer Concert », le 15 juillet 2019 !

Les scolaires de Monaco ont voté : Ils ont choisi à plus de 50% le jeune représentant de la scène électro « Kungs », originaire de la Région, pour le grand concert de l’été, organisé à l’initiative du Conseil National avec le concours du Gouvernement Monaco et de la Mairie de Monaco.

La « révélation » en a été faite dans le grand hémicycle ce mercredi 14 novembre, devant les délégués de classe de la Principauté.

« Merci de votre engagement pour faire de ce prochain concert un grand succès. Vous avez choisi un phénomène et un vrai Gentleman (Kungs en letton) des platines ».

C’est par ces mots que Marc Mourou, le Président de la Commission Education et Jeunesse du Conseil National a salué le choix massif des jeunes de la Principauté pour Kungs, devant Martin Solveig et Kendji Girac.

Isabelle Bonnal, Directrice de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports (qui avait organisé le scrutin avec tous les établissements scolaires auprès des jeunes de 13 à 18 ans) s’est d’ailleurs réjouie de cette désignation : « Chacun, dans la communauté éducative monégasque, a joué le jeu, via pronote ou par scrutin direct dans les classes. La compétition, qui s’annonçait serrée, s’est finalement achevée de manière incontestable, avec plus de la moitié des suffrages exprimés, pour l’artiste natif de la Région ».

Les délégués de classes présents, qui siégeaient sagement sur le banc des élus du grand hémicycle dans l’attente des résultats, ont applaudi avec force le résultat de l’élection.

Cette petite cérémonie décontractée et musicale s’est déroulée autour de Stéphane Valeri, Patrice Cellario et Georges Marsan, co-organisateurs du Mc Summer Concert, premier du nom, qui se tiendra le 15 juillet 2019 dans le cadre prestigieux de la Salle des Étoiles.

Pour Stéphane Valeri : « Nous l’avions promis. Engagement tenu ! Ce jour est important pour tous les jeunes et plus largement pour la Principauté. Il marque le lancement d’un événement que tout le monde attendait depuis de nombreuses années ; un événement festif au début de l’été qui rassemble tous nos jeunes. Je tiens, à cette occasion, à saluer l’engagement du Gouvernement et de la Mairie, qui ont tout fait pour que notre initiative devienne réalité. Rendez-vous le 15 juillet ! ».


Nb : Les modalités du concert du 15 juillet 2019 seront précisées dans les prochaines semaines (retrait des tickets, détails pratiques).